Isaura*, de la tête dans le guidon au champs des possibles !

femme de dos

Après 6 mois d’accompagnement, Isaura* accepte de nous partager le chemin de sa transformation et les résultats perçus :

❝ Avant le coaching, j’étais en quête de sens et insatisfaite de ma vie. Je doutais d’avoir les qualités pour persister dans mon métier et d’être intrinsèquement inadaptée aux cabinets d’avocats. Je souhaitais prendre du recul sur ma vie et orienter les prochaines étapes de mon parcours de façon à être plus heureuse et épanouie.

Après le coaching, je me sens sereine et confiante en l’avenir. J’ai défini mes objectifs et découvert que j’avais déjà en moi toutes les ressources nécessaires pour les atteindre. ❞

* Le nom de ma coachée a été modifié pour conserver sa confidentialité.

satisfation 10

Merci beaucoup à Isaura* pour sa confiance et son engagement qui ont été les clés essentielles à la réussite de son coaching.

1 – Présentation : qui es-tu et qu’aimes-tu faire de ta vie ?

Je suis avocate en droit du travail depuis 4 ans. Je travaille au sein d’un cabinet dont je traite la clientèle majoritairement composée de grandes entreprises françaises et internationales, Parallèlement, j’ai développé une clientèle personnelle de petites entreprises (notamment des start-up) et de salariés.

Mon objectif est de me spécialiser dans le domaine de la qualité de vie au travail. Je m’inspire des problématiques qui se posent dans les entreprises afin de développer des formations à destination des managers et des collaborateurs pour prévenir les difficultés relationnelles, gérer les conflits et promouvoir le bien-être dans le cadre posé par le Code du travail et les réalités économiques et financières de l’entreprise.

2 – Pourquoi as-tu choisi cette cause et en quoi est-elle importante à tes yeux ?

Lorsque j’étais plus jeune, j’ai le souvenir que pour les adultes qui m’entouraient, les relations au travail était un sujet très épineux, voire une source d’anxiété, de disputes et de mal-être que ce soit au bureau ou de retour à la maison. J’ai moi-même expérimenté ou été témoin de difficultés à mon entrée dans le monde du travail ou bien encore dans les dossiers que je traite. Or, je pense que la plupart de ces situations (litiges et/ou maladies qui peuvent en résulter) pourraient être évitées grâce à la communication et la transmission de certains outils. Je pense que contribuer à davantage d’épanouissement est  gagnant-gagnant pour l’entreprise et les collaborateurs. 

3 – Dans quelle situation étais-tu avant de démarrer notre accompagnement il y a 6 mois ?

Je me sentais perdue. Je me posais des questions sur mon orientation professionnelle. Je me demandais si j’avais les capacités et la personnalité pour continuer à exercer mon métier qui me paraissait très stressant et chronophage. J’avais le sentiment de sacrifier des choses plus importantes à mes yeux (la famille, les amis, les vacances, les moments de ressourcement). Je me sentais en décalage avec l’image que je souhaitais conserver auprès de mes clients et de mes supérieurs (disponibilité constante, acceptation de toutes les demandes, sourire qu’importe la situation, amplitude horaire importante) et mon véritable ressenti (épuisement, tristesse, peur de “gâcher” mon temps en travaillant trop, sentiment de jamais en faire assez et de négliger ma vie personnelle). 

J’avais l’impression de ne pas être moi-même au travail, de ne pas mériter ma place et je culpabilisais de ne pas me sentir bien. Je voulais arrêter d’avoir le sentiment de perdre sur les deux tableaux professionnellement et personnellement.

J’avais envie d’un nouveau départ sur de nouvelles bases. Pour cela, j’ai changé d’environnement professionnel mais je savais que pour atteindre les résultats que je souhaitais il fallait avant tout que je travaille sur moi-même pour ne pas reproduire les mêmes erreurs. J’ai donc décidé de suivre un coaching.

4 – Pourquoi as-tu décidé de faire appel au coaching ? Qu’est-ce que tu en espérais ?

J’ai souhaité me faire coacher tout d’abord car je voulais travailler une possible reconversion professionnelle et je voulais creuser le sujet des motivations qui m’avaient conduites à devenir avocate. J’étais avant tout en quête de sens dans mon travail et d’équilibre entre ma vie personnelle et ma vie professionnelle.

Je savais évidemment qu’il n’y avait pas qu’une seule manière d’exercer ce métier mais je ne me sentais pas légitime à adopter une pratique en décalage avec celle de la plupart de mes supérieurs. 

J’avais envie d’apprendre à poser mes limites et à ne pas culpabiliser de quitter mon bureau avant d’avoir épuisé ma To Do list et à profiter des moments de ressourcement (week-end, soirées, vacances, pauses) que j’avais fini par considérer comme improductifs, oisifs et finalement moins “importants” que mon travail. 

En résumé, j’aspirais à davantage d’équilibre et de sérénité.

5 – Pourquoi as-tu choisi de travailler avec moi en particulier ?

J’avais envie de travailler avec une femme, jeune, dynamique avec laquelle je me sentirais en confiance. Je connaissais l’engagement associatif impressionnant de Rébecca, son sérieux mais aussi sa bonne humeur et sa joie de vivre. 

Je me disais surtout que Rébecca pouvait comprendre le monde du travail d’aujourd’hui, l’état d’épuisement dans lequel je me trouvais et mon désarroi de ne pas parvenir à être heureuse alors qu’objectivement j’avais tout pour l’être.

Je me sens proche de son état d’esprit lorsqu’elle expliquait dans ses conférences ne pas avoir eu de véritable “vocation” et qu’elle en avait souffert mais que cela lui avait permis de construire son parcours à son image. Le déclic pour moi a été l’une de ses phrases “n’attendez pas votre place dans le monde, créez-la”. Ce discours très responsabilisant m’a boostée pour prendre en charge ma vie et lui donner le sens que je souhaite, sans accepter de “subir” des situations qui ne me convennaient pas.

 6 – Comment as-tu vécu le fait d’être accompagnée par moi sachant que nous nous connaissions personnellement avant ?

J’étais rassurée par le fait de connaître Rébecca avant le coaching car je lui faisais à 100% confiance et j’ai pu me livrer et être authentique dès le début de l’accompagnement.

7 – Comment as-tu réussi à trouver l’argent à investir ? 

J’ai la chance d’avoir un travail qui me permette d’avoir des rentrées d’argent fixes et de mettre des économies de côté pour des projets personnels. Le paiement mensuel m’a permis d’échelonner les versements. C’est de l’argent que je considère avoir “investi” pour moi, pour mon avenir, j’en ai fait une priorité et je le referai sans hésiter.

8 – Quels ont été les résultats de ton accompagnement ?

J’ai réussi à y voir plus clair sur mes envies et mes projets. J’ai déjà accompli les premiers petits pas qui me conduisent à mes différents objectifs. Je ne consulte plus mes emails professionnels en dehors de mes horaires de bureau, ce qui a impacté très positivement la qualité de mes moments de repos. Surtout, je n’attends plus “le bon moment” pour me lancer.

9 – Quel a été le plus grand changement que tu as vécu au cours de ces 6 mois ?

Les événements marquants du coaching ont été tout d’abord le fait de m’autoriser à ne pas consulter, ni répondre aux emails professionnels le soir et le week-end, J’avais auparavant l’impression que “je devais” le faire alors qu’en réalité je me l’imposais moi-même. 

J’ai aussi compris que j’étais responsable de mes émotions et que je pouvais choisir de ressentir de la joie, au lieu de la tristesse ou de la colère. J’ai aussi compris que ce n’étaient pas aux autres de deviner ce que je ressens mais à moi de l’exprimer et que mes sentiments n’étaient pas moins importants que ceux des autres et que l’on ne pouvait pas plaire à tout le monde.

Surtout, j’ai pu trouver grâce aux séances de coaching sur les valeurs, le sens que je voulais donner à ma vie et je me suis lancée dans des projets qui me tiennent à coeur.

10 – Sur une échelle de 0 à 10, à quel point es-tu satisfaite de ton coaching ?

10/10 je suis extrêmement satisfaite de mon coaching. 

Je n’exclue pas de refaire à nouveau appel à Rébecca pour m’accompagner dans le déploiement de mes projets. Les grands sportifs les grands patrons ont souvent un coach à leurs côtés pour les soutenir. Sans être ni l’un ni l’autre, j’aspire à ce que mes petits projets se concrétisent et prennent de l’ampleur. 

11 – Que dirais-tu aux personnes qui lisent ton témoignage et hésitent à se faire accompagner par moi ?

Tout d’abord de profiter de la séance découverte pour tester et vérifier si ce que Rébecca peut vous proposer vous correspond et laissez faire votre intuition et votre ressenti. 

Cet investissement pourrait être le plus important de votre vie, celui qui vous permettra de ne plus attendre “le bon moment” avant de prendre votre vie en main. 

Enfin, la qualité de l’accompagnement vaut chaque euros dépensés. Il est possible de devenir sa propre coach et d’acquérir des connaissances utiles et passionnantes pour mieux se connaître ce qui est utile tout au long de la vie.

En savoir plus ?

SD

Si comme Isaura tu veux tester le coaching pour voir si cette approche peut t’aider à avancer, réserve ta séance diagnostic offerte ! (2 places dispo)

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Tu te sens perdue dans ta quête de vocation ? Je t'offre 3 vidéos pour avancer dans ta réinvention professionnelle !

Rébecca Sfedj
Rébecca Sfedj

Je coache les femmes entreprenantes engagées comme moi à construire une carrière épanouissante et impactante ! Et si toi aussi tu faisais de ta singularité une force pour trouver ta place dans le monde du travail ?

En savoir plus sur moi
Rébecca Sfedj
Rébecca Sfedj

Je coache les femmes entreprenantes engagées comme moi à construire une carrière épanouissante et impactante ! Et si toi aussi tu faisais de ta singularité une force pour trouver ta place dans le monde du travail ?

En savoir plus sur moi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.